( 4 juin, 2010 )

La fouére de Saintes

saintes.jpg

 Ajhasse é de r’tour ! Ol é peurtant pas n’in migrateur thieu ghibié !!
Ajhasse é  de nouviâ aveuc  nous ôtes et aveuc ine oute éspyique de la vèye Élie,  noute grande émie nous châreuille au mitan dau monde , sus la fouére de Saintes  le peurmier lundi dau moué de ……. Quant éti tout  don ? Qui qu’o peut feire !!!  Seuguez  thiés les deux fames : Le vèye Élie et Ajhasse  et ménaghéz l’érghent, o coute à gagner !!


 Afin d’éviter toute confusion , cette création patoise est de madame  Germaine Elie † et c’est Ajhasse qui , avec talent,  a prêté sa voix pour  réaliser cet enregistrement . Merci beaucoup .

 

 

2 Commentaires à “ La fouére de Saintes ” »

  1. viroulaud dit :

    Toujours autant de plaisir a entendre le patois , continue Ajhasse, c’est tres bien !

  2. Lamiraud Joël dit :

    Merci Madame Ajhasse, c’est bien dit, et très compréhensible.
    Ah cette fouére de Saintes dans les années 50/60 !… ça me rappelle les vacances chez mon grand père, où l’on passait la semaine à travailler dans les vignes ou ailleurs (brasser les souchots, les javelles avec des yortes épuisées,…) et où la récompense c’était un bout de conduite sur la route de Saintes même sans être encore détenteur du permis de conduire, et la fameuse poche de cacahouètes que l’on se partageait tous les deux en se baladant sur le Cours.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|