( 16 septembre, 2010 )

Thiau p’tit bal de frérie

Entre 16 & 17 vous présente Nono dit: Saute palisse, dans une chanson patoise dont il est l’auteur et l’interprète , sur l’air  d’une chanson de la variété Française, ainsi qu’il est maintenant  traditionnel, depuis que nos anciens bardes ont utilisé cette façon de s’exprimer . Thiau p’tit bal de frairie sera donc sur l’air de « Ça sent si bon la France  » immortalisé par Maurice Chevalier .

 

http://www.dailymotion.com/video/xetk6a

 

 Coubyé I


Quand -t- on a vingt ans et qu’on é biton,
Le sam’di sér on va-t- au z’assenbyées.
Sitout déjhobré, in p’tit sent-à bon,
Feurmé vos poules, le jhau é laché.
Piace dau villaghe o y’a les ghens d’thieulon.
A thiau p’tit bal de frérie.
Daus chandéles de rousine dans les lampions.
A thiau p’tit bal de frérie.
Ine kiarinette et ine accordion.
A thiau p’tit bal de frérie.
Ameune te don ma paure véye
Jh’nous rendons à thiélle fête.
Danser t-ine valse musette
Coume dans noute jhénesse.

Coubyé II

Y’en  a des drôlesses thyi sont beun agranles,
Daus bèle penilles et dau roujhe au balots.
Y’en a itout qu’am’nant zeu maman,
Oh beurnoncio n’en v’là t-in talbot.
V’nez don meugnoune, jh’vous z’invite à danser.
A thiau p’tit bal de frérie.
Croch’tez vous beun, jh’vas vous fare virouner.
A thiau p’tit bal de frérie.
Esthyusez me si jh’vous z’ébouille les pés.
A thiau p’tit bal de frérie.
Ameune te don don ma brunette
Jh’allons fare la fête.
Danser thiélle valse musette
Dans les bras toun Ujhéne.

Coubyé III

De d’ssous les z’étouèles, jhe sons beunéze
Jh’crés beun que jh’vint d’ me fare toper
Coume in mouchillon dans n-ine arantèle.
Bounejhens, jh’seus cheit dans soun éscripet.
O y’a d’la musique thyi brome dans la neut.
A thiau p’tit bal de frérie.
Capi d’dans négue, o y’a les z’amoureux.
A thiau p’tit bal de frérie
I m’sembye thyi z’avant teurtous l’are ureux.
A thiau p’tit bal de frérie
A meune te don la Ghinette
Ol é fini la fête.
O y’a pu d’valses musette.
Jhusqu’à l’ânnée peurchaine.

Si vous souhaitez vous exprimer sur ces sujets : Bal d’autrefois – Frairies – Chansons patoises , un « topic » sera ouvert à cet effet sur le forum . Pour un message court et  toujours  agréable au créateur  , utilisez les commentaires de cet article .

2 Commentaires à “ Thiau p’tit bal de frérie ” »

  1. Lamiraud Joël dit :

    Nono Saute Palisse est un excellent chanteur.
    Dommage tout de même qu’il ne soit pas en costume, et que le décor soit si triste (des parpaings en arrière plan c’est pas terrible).
    Merci tout de même Mr Nono, de nous rappeler ces frairies qui égayaient nos étés, et qui étaient l’occasion d’aller faire la fête chez tous les cousins, cousines, amis, des villages alentours.

  2. Jacques Machefert dit :

    Créyau qu’i chante beun thieu Nono. N’en vouélà-t-in qu’ira loin si les p’tits gorets (sauf vout’ raspet) l’mangeont pas ! Marci peur les bons souv’nirs de thellés p’tits bals.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|